ChatGPT : 4 erreurs à éviter et des solutions pour mieux l’utiliser

Picto disponible sur www.picto-dico.fr

Récemment, en parcourant LinkedIn, j’ai lu un post d’un confrère qui remettait en question l’idée répandue parmi certains experts en IA : l’utilisation de prompts “de 4 km de long” pour obtenir des résultats satisfaisants avec ChatGPT. Au lieu de suivre cette recommandation, il a opté pour une approche plus simple et directe, en demandant à ChatGPT de commenter et critiquer ses slides de manière constructive. Je teste moi-même différentes techniques de prompt, et son retour d’expérience m’a donné l’idée de cet article. Mon objectif est ici d’encourager l’adoption de pratiques de prompts à la fois accessibles et efficaces.

Note : il n’existe aucune théorie fiable (c’est-à-dire garantie à 100%) sur l’usage des prompts. Gardez toujours votre esprit critique face aux experts autoproclamés. Les solutions d’intelligence artificielle vont très vite et il convient de prendre de la hauteur, d’expérimenter et de vous forger votre propre expérience. 

Note 2 : Nous mentionnons principalement ChatGPT mais nous vous recommandons de faire vos expérimentations avec Gemini, Claude et bien sûr le français Mistral.

Voici quatre erreurs courantes que beaucoup font en utilisant ChatGPT, et des conseils pour les éviter.

Erreur 1 : Utiliser des prompts trop longs et complexes

Erreur commune : On vous dit souvent que pour obtenir des résultats précis, il faut être extrêmement détaillé et fournir un prompt long et exhaustif. Cela peut sembler logique, mais en réalité, des prompts trop longs peuvent surcharger le modèle et réduire la qualité des réponses.

Pourquoi c’est un problème : ChatGPT utilise un système pour comprendre les relations entre les mots dans votre prompt. Quand le texte est trop long, ce système devient encombré, ralentit le traitement et dégrade la qualité des réponses. En gros, plus il y a de mots à traiter, plus c’est difficile pour ChatGPT de rester cohérent et précis (MIT News).

Solution : Soyez clair et concis dans vos prompts. Plutôt que de tout inclure dans un seul prompt, fractionnez les informations en plusieurs questions spécifiques. Par exemple, au lieu de demander :

  • Explique-moi tout ce que l’IA peut faire dans le secteur de la santé, y compris les avantages, les problèmes liés à l’éthique, les technologies spécifiques et les perspectives futures” …
  • Demandez plutôt : “Quels sont les principaux avantages de l’IA dans la santé ?” et ensuite, “Quels sont les principaux problèmes liés à l’éthique de l’IA dans la santé ?

Solution avancée : Utilisez des prompts incrémentaux avec des étapes de validation. Par exemple, commencez par un prompt simple et ajoutez des détails supplémentaires après chaque réponse pour affiner progressivement l’information. Utilisez la commande : “Peux-tu approfondir davantage sur [aspect spécifique] ?” après chaque réponse initiale. Cela permet de guider ChatGPT étape par étape vers une réponse plus complexe et précise.

Erreur 2 : Négliger l'adoption d'un rôle spécifique

Erreur commune : Beaucoup oublient de spécifier un rôle ou un contexte précis pour ChatGPT, ce qui peut mener à des réponses trop générales ou hors sujet.

Pourquoi c’est un problème : Sans un rôle clair, ChatGPT peut avoir du mal à adapter sa réponse à vos besoins spécifiques. Cela peut rendre les informations fournies moins utiles.

Solution : Demandez à ChatGPT d’adopter un rôle spécifique pour chaque tâche. Par exemple, “En tant que consultant en IA, peux-tu m’aider à préparer une présentation sur l’utilisation de l’IA dans le secteur public ?

Solution avancée : Utilisez des contextes de rôle complexes avec scénarios et données contextuelles précises.

Imaginons que vous êtes chef.fe de projet dans une entreprise technologique et que vous devez rédiger un rapport sur l’adoption de nouvelles technologies dans votre équipe. Voici comment structurer un prompt pour un rôle spécifique avec un contexte détaillé :

  1. Définir un rôle complexe :
    • “Tu es un expert en gestion de projet avec une expérience avérée dans la mise en œuvre de technologies innovantes dans des équipes de développement.”
  2. Ajouter un scénario spécifique :
    • “Nous envisageons d’adopter un nouvel outil de gestion des tâches pour améliorer la collaboration et la productivité au sein de notre équipe.”
  3. Fournir des données contextuelles précises :
    • “Voici les principaux besoins identifiés par notre équipe :
      • Améliorer la visibilité des tâches en cours et à venir
      • Faciliter la communication entre les membres de l’équipe
      • Intégrer avec nos outils actuels comme Slack et Google Drive”
  4. Formuler une demande détaillée :
    • “En tant qu’expert en gestion de projet, recommande-moi des outils adaptés à nos besoins et explique comment leur adoption pourrait améliorer notre efficacité ?”

Exemple de prompt complet :

En tant qu’expert en gestion de projet avec une expérience avérée dans la mise en œuvre de technologies innovantes dans des équipes de développement, recommande des outils adaptés à nos besoins d’améliorer la visibilité des tâches, de faciliter la communication et d’intégrer avec nos outils actuels comme Slack et Google Drive. Explique comment leur adoption pourrait améliorer notre efficacité.

Erreur 3 : Attendre une réponse parfaite du premier coup

Erreur commune : On espère souvent obtenir une réponse parfaite dès le premier prompt, mais c’est rarement le cas. Les personnes s’attendent également à ce que ChatGPT comprenne le contexte de leurs questions et personnalise ses réponses. Elles veulent des réponses correctes, mais aussi pertinentes et adaptées à leur situation spécifique.

Pourquoi c’est un problème : ChatGPT est conçu pour améliorer ses réponses au fil des échanges. Ne pas faire de suivi ou d’ajustements peut limiter la qualité des informations obtenues.

Solution : Ajoutez toujours une question de clarification à la fin de vos prompts. Par exemple, “Pose-moi cinq questions qui amélioreraient la réponse que tu vas me donner.” Cela permet à ChatGPT de mieux comprendre votre demande et d’affiner ses réponses. Essayez c’est bluffant !

Solution avancée : Utilisez des techniques de raffinage itératif avec des rétroactions structurées et des ajustements continus. Oui cette phrase fait peur mais en pratique c’est tout simple. Au lieu de poser une question complexe et attendre une réponse parfaite, commencez par décomposer votre demande en plusieurs étapes simples.

  • Par exemple, si vous cherchez des idées pour une campagne marketing, commencez par demander des suggestions générales.
  • Continuez de raffiner les réponses en ajoutant des précisions et en demandant des exemples concrets.

Ce processus itératif permet à ChatGPT de mieux comprendre vos besoins spécifiques et d’améliorer continuellement ses réponses. Pour obtenir des réponses encore plus pertinentes, utilisez des prompts conditionnels qui adaptent les réponses en fonction des réponses précédentes. Un prompt conditionnel peut aussi se présenter sous la forme de questions hypothétiques. Cela permet de tester différents scénarios “Et si je me concentre sur telle tâche/sujet, que devrais-je faire ou savoir en premier ?“. Exemple : “Et si j’ajoute des articles invités sur mon blog, comment cela affecterait-il mon SEO?”

Erreur 4 : Utiliser ChatGPT uniquement pour résumer des informations

Erreur commune : Beaucoup utilisent ChatGPT seulement pour résumer des textes ce qui est déjà très pratique mais on peut aussi tester d’autres fonctionnalités plus avancées.

Pourquoi c’est un problème : Limiter l’utilisation de ChatGPT aux résumés empêche de tirer pleinement parti de ses capacités à fournir des réponses actionnables et des analyses approfondies.

Solution : Demandez à ChatGPT de fournir des analyses ou des réponses spécifiques à votre rôle. Par exemple, au lieu de simplement résumer un article, demandez : “Comment les informations dans cet article s’appliquent-elles à mon rôle de responsable marketing, chargé d’augmenter la notoriété de la marque ?

Bonus : Sous-estimer l'intégration avec d'autres outils

Allez, un dernier prompt pour la route pour les personnes prêtes à passer à la vitesse supérieure !

Erreur commune : Limiter l’utilisation de ChatGPT à des interactions directes sans intégrer ses capacités avec d’autres outils et plateformes pour une automatisation avancée.

Pourquoi c’est un problème : Cela réduit la possibilité d’automatiser des workflows complexes et d’optimiser la productivité.

Solution avancée : Intégrez ChatGPT avec des outils comme Zapier, Make, ou des scripts personnalisés pour automatiser des tâches complexes. Par exemple, vous pouvez configurer des scripts ou des intégrations pour que ChatGPT puisse directement ajouter des sections à des documents Google Docs ou utiliser un outil comme Zapier pour connecter ChatGPT et Trello. Après une réunion, vous pouvez demander à ChatGPT de générer un résumé et de créer automatiquement des cartes Trello pour chaque action pointée.

Vous avez envie d’en savoir plus sur l’utilisation de ChatGPT ? Rejoignez notre formation en ligne !

Apprenez à utiliser ChatGPT et à le transformer en un véritable assistant au quotidien.

Apprenez à tirer le meilleur parti de ChatGPT pour la rédaction de vos Users Stories.

Abonnez-vous

Pour recevoir nos articles une fois par mois, inscrivez-vous à notre newsletter.

Prochaine session
le 4 novembre 2024

ou dès maintenant en SOLO

Plus d'articles

Panier
Retour en haut