Chantal, infirmière et AVS : “Comment j’utilise la pensée visuelle dans mon métier”

Chantal a fait partie de la promotion d’octobre 2022 de la formation en ligne à la facilitation graphique. Cette promotion m’a particulièrement marqué par son dynamisme, son énergie dans les échanges et sa volonté de progresser. Chantal est à l’image de cette promo : pleine d’enthousiasme, de volonté d’apprendre et dotée d’une forte capacité de prise de recul sur son travail. Pendant la formation, elle s’est lancée en réalisant une présentation visuelle de 40 minutes sur le sujet de l’épidermolyse bulleuse à une classe de 20 élèves de CP. Elle a ensuite résumé tous les détails de son expérience de parler-dessiner pour la partager aux autres personnes de la promo. Je laisse la parole à Chantal et je vous invite à découvrir comment elle utilise la pensée visuelle dans son métier d’Assistante de Vie Scolaire.

Bonjour Chantal, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis Chantal Caroli. Je suis maman de cinq enfants. Je suis infirmière et actuellement je travaille en Suisse en tant qu’assistante de vie scolaire ou AVS. J’accompagne un petit garçon qui a une épidermolyse bulleuse dans sa vie scolaire et parfois aussi à la maison. Je suis un lien entre les parents et toute l’équipe qui travaille autour de cet enfant.

Quel est le lien entre ton métier et la facilitation graphique ?

Je ne connaissais pas du tout la facilitation graphique, je l’ai découverte cet été lors d’un séminaire de Fabrice Midal. Une femme faisait de la facilitation graphique, du sketchnote, et j’ai trouvé ça sympa. Je me suis dit que je pourrais utiliser cela dans mon métier, à l’école. Cela me permet d’être à côté du petit garçon que j’accompagne et d’avoir la juste distance entre lui et moi. Je me suis aussi dit que je pourrais donner les planches à ses parents puisque durant la journée, je note des repères comme par exemple combien de fois il se gratte, combien de fois il demande à boire, etc.

As-tu remarqué des bénéfices dans ta vie professionnelle ?

La formation m’a donné envie d’aller plus loin. Ensuite, quand j’ai vu l’intérêt que les gens y portaient, j’ai réalisé que ça pourrait être aussi utile pour d’autres personnes. Par exemple, quand on avait fait le parler-dessiner, je me suis dit que je pourrais proposer cela à l’école. S’il y a des enfants qui ont une difficulté particulière, je pourrais la présenter en parler-dessiner aux enfants de la classe, voire aux parents, ou bien aux autres professeurs.

Aujourd'hui comment utilises-tu la facilitation graphique dans ton métier ?

Déjà, à chaque fois que je suis en classe avec le petit garçon dont je m’occupe, je vais résumer la journée et chaque leçon qu’on a eue. Après, comme je l’évoquais, je pense que je vais proposer à l’école d’utiliser ce savoir pour pouvoir illustrer des situations spécifiques.

Les enfants sont très réceptifs lorsqu’on parle et que l’on dessine en même temps, ça les “capte” bien, ça les amuse. Et puis ça permet aussi de dédramatiser certaines situations. La maladie du petit garçon dont je m’occupe est quelque chose de conséquent mais quand c’est présenté comme ça (de manière visuelle) aux enfants, ça permet aussi de démystifier.

Comment te sens-tu après la formation ?

Je me rends compte que j’ai encore du boulot mais au lieu de créer mes planches comme ça au feeling, maintenant j’ai quand même un “échafaudage” pour les créer. Avant mes planches étaient surtout compréhensibles par moi, maintenant je pense qu’elles le seront aussi pour les gens qui les lisent, je pense !

Un message pour les personnes souhaitant se former à la pensée visuelle ?

Pour moi, c’est très créatif. Osez, allez y, ça vaut la peine ! C’est vraiment chouette. Et je pense que ça peut être utilisé dans plein de domaines. Par exemple pour les gens qui travaillent avec les enfants, cette discipline pourrait être développée. En tous cas en Suisse, peut être que ça se fait mais j’ai vu peu de gens l’utiliser alors que ça pourrait être un créneau pour favoriser l’apprentissage de certains enfants.

Vous voulez apporter de la créativité dans vos ateliers de travail et retranscrire visuellement l’information pour la rendre plus attractive ? Vous aimeriez vous lancer mais vous pensez ne pas savoir dessiner ? Dans cette formation, vous apprendrez à communiquer visuellement pour être rapidement autonome dans votre pratique.

Panier
Retour haut de page