Comment utiliser le Fishbowl, ou bocal à poisson, pour vos animations de groupe ?

Comme le Forum Ouvert, le Fishbowl est un format d’animation en présentiel ou à distance que j’utilise régulièrement pour créer de la discussion et de l’écoute au sein d’un groupe.

Qu’est ce que le Fishbowl ?

Le Fishbowl fait partie des outils de dialogue permettant à un groupe d’aborder collectivement un thème ou une question complexe.

Selon Wikipedia, cet outil a plusieurs appellations :

  • Fishbowl
  • Bocal à poisson ou l’aquarium
  • Cercle excentrique
  • Cercle restreint
  • Cercle samoan
  • Cercle de paroles

Le point commun entre tous ces noms, c’est la notion de cercle faisant référence à la manière dont on organise l’espace.

On place 4 à 5 chaises en cercle, au centre de la pièce. Cet espace est appelé « bocal » et toutes les autres chaises sont placées autour. Dans le bocal, il y a toujours une chaise libre qui est la chaise de l’invitation.

Disposition des chaises et exemple de déplacement possible vers le cercle intérieur pendant la discussion. Source Wikipedia
Disposition des chaises et exemple de déplacement possible vers le cercle intérieur pendant la discussion. Ici le bocal est composé de 5 chaises. Source Wikipedia.

Les objectifs du Fishbowl

Comme pour le Forum Ouvert, le Fishbowl permet :

  • d’explorer, d’approfondir une question collectivement
  • de proposer un temps d’échange en plénière
  • de susciter la participation
  • aux personnes présentes de s’exprimer
  • de donner la responsabilité des échanges aux participant(e)s
  • de développer une écoute active
  • de laisser la liberté aux personnes introverties de s’exprimer ou non. Personne ne peut être forcé à rejoindre le bocal.
  • de trouver sa “bonne” place dans un dialogue (en étant distant, ou engagé etc.)
  • d’avoir des prises de parole centrées sur l’essentiel

Comment on s'y prend ?

Fishbowl ou bocal à poisson en présentiel
Le Fishbowl fonctionne aussi en petit groupe : ici 3 personnes dans le bocal, une chaise vide et 4 observateurs
  • La durée : 30 à 90 min
  • Prévoir un grand thème ou une question à traiter
  • Le nombre de participants : à partir de 4 personnes, je recommande un minimum de 6 personnes et pas de maximum
  • Le matériel en présentiel : des chaises et de quoi noter pour chaque participant(e)
  • Le matériel en ligne : un système de visio (Zoom, Teams etc.) associé à un outil de tableau en ligne (Miro, Mural, Klaxoon)

Préparation de la salle

Les participant(e)s sont répartis dans 2 groupes.

  • Le premier groupe occupe un premier cercle de 4 à 5 chaises (dont une toujours vide comme je l’ai dit plus haut) : ce premier cercle sera composé des personnes qui initient la discussion et prennent la parole tout au long des échanges. Ils sont comme dans une sorte d’aquarium et seront observés par le 2ème groupe
  • Le 2ème groupe occupe le cercle extérieur avec le reste des chaises disposées autour du premier cercle : ce sera le cercle des observateurs. La seule façon pour eux de parler est de venir occuper la chaise vide placée dans le bocal

Le rôle de l'animateur

  • Il explique les règles du Fishbowl
  • Il a un rôle discret d’observateur mais il doit se tenir prêt à intervenir pour rappeler le fonctionnement du Fishbowl

Le déroulement des échanges

  • Étape 1 : l’animateur explique le rôle de chacun
    • Les personnes du cercle extérieur sont silencieuses et observent
    • Les personnes à l’intérieur du bocal ont le droit de parler
  • Étape 2 : L’animateur laisse quelques minutes aux participant(e)s du bocal pour préparer ce qu’ils et elles ont à dire
  • Étape 3 : la discussion est lancée, un observateur peut rejoindre le bocal quand il le souhaite alors qu’une personne quitte le bocal pour bien laisser une chaise vide

Précisions sur la format en ligne

Pour animer un Fishbowl à distance, il y a 2 versions possibles.

  1. Avec un outil de visioconférence : tout le monde éteint sa caméra. On ne verra pas visuellement la notion de cercle mais on définit un nombre maximum de caméras à allumer qui constituera le bocal à poisson (3 ou 4).  Les caméras éteintes sont les observateurs. L’avantage c’est qu’on retrouve la dynamique conversationnelle, l’inconvénient c’est qu’on n’a pas la représentation visuelle en cercle. Autre inconvénient, on peut se retrouver avec des personnes qui ne prendront pas part aux échanges non pas parce qu’elles n’ont rien à dire mais parce qu’elles n’aiment pas allumer la caméra.
  2. Avec un outil de visio + un outil de tableau en ligne : pour contourner ce dernier inconvénient, on peut coupler la visio avec un système de tableau blanc à distance (type Miro, Mural etc.). On demande aux personnes de déplacer leurs avatars dans le bocal et on laisse les observateurs autour.
Exemple de fishbowl à distance
Test d'un fishbowl à distance avec un outil spécifique qui a l'avantage de reproduire la notion de cercle

Les particularités du Fishbowl

On ne peut pas inviter les personnes à participer.

Imaginons que vous ayez la parole et que vous pensiez que d’autres personnes devraient s’exprimer sur la question parce que selon vous elles sont légitimes ou que vous considérez que leurs interventions pourraient être précieuses pour le dialogue. Parfois certains participants disent “ce serait bien que telle personne entre dans le bocal“. Et bien non, il n’est pas possible de les interpeller pour les inviter à parler. 

Certaines personnes parlent alors qu’elles ne sont pas dans le bocal

On rappelle alors la règle du format en invitant la personne à parler au centre. Le format a l’avantage de couper rapidement court aux “messes basses” ou aux personnes qui ont l’habitude de commenter puisque l’objectif est de se déplacer au centre pour une prise de parole que l’on estime “valable” pour la partager à tout le groupe.

On ne sort pas du bocal tant qu’une autre personne n’est pas entrée

Il ne peut y avoir qu’une seule chaise vide à l’intérieur du bocal. Cela signifie qu’une personne ne peut pas quitter le bocal d’elle-même. Cette règle est parfois qualifiée de “règle de la loose” car les personnes peuvent se sentir prisonnière de la conversation. En réalité cela contribue à la puissance de ce format car une personne qui entre est responsable de ce qu’elle dit et sait qu’elle vient pour rester un certain temps (pas d’entrée / de prise de parole ni de sortie de manière impromptue).

Aller plus loin

Contactez-nous

Vous voulez organiser un Fishbowl ?
Écrivez-nous, nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

 

Ce site est protégé par reCAPTCHA et Google Politique de confidentialité et Conditions d’utilisation.
Panier
Retour haut de page